6 choses à faire après un accident de voiture qui n’est pas de votre faute

0
17
Accident de voiture pas de votre faute

This post is also available in: Anglais

La priorité à votre santé devrait couvrir tous les aspects de vos activités quotidiennes. Et l’un des endroits les plus dangereux en ce qui concerne votre santé est dans la voiture sur l’autoroute. Les accidents de voiture sont l’une des principales causes de décès en Amérique, et ils sont près du haut de la liste quand il s’agit de blessures évitables. Il ya beaucoup que vous pouvez faire pour vous protéger sur la route, mais peu importe comment défensive vos compétences de conduite sont, il pourrait y avoir des moments de folie d’un autre conducteur qui est hors de votre contrôle. Alors, comment vous gérez-vous si vous êtes pris dans un accident de voiture qui n’est pas de votre faute?

1. Restez sur les lieux ou à proximité

Après une collision routière, le sens du jugement d’une personne peut être obscurci. Et pour la plupart des gens, qui sont en faute et / ou non assurés, fuir la scène immédiatement est la première chose qui vient à l’esprit. Après un accident de voiture, ne cédez pas à la tentation de quitter les lieux, quel qu’en soit le cas. S’il y a un risque d’explosion ou toute autre source de dommages sur les lieux, restez assez loin pour être en sécurité, mais assez près pour garder un œil sur la scène de l’accident.

La prochaine chose à faire est d’appeler immédiatement le 911 et d’attendre que les secours arrivent sur les lieux. La police va prendre toutes les informations importantes sur vous et sur ce que vous vous souvenez concernant la collision. Assurez-vous que vous avez toujours une couverture d’assurance que le rapport de police sera très important lorsque vous essayez de réclamer votre assurance.

2. Après un accident de voiture qui n’est pas de votre faute, fournissez votre déclaration

Fournissez ce que votre mémoire peut rappeler comme les faits de la situation et leur dire comme ils sont à la police. N’essayez pas d’inventer des faits, de ne pas divulguer d’information ou de tirer des conclusions sur ce qui s’est réellement passé.

Modifier les faits de l’incident peut aller à l’encontre de vous à long terme. S’il y a quelque chose dont vous ne vous souvenez pas ou dont vous n’êtes pas certain, faites comprendre votre incertitude à la police. En bref, assurez-vous d’éviter toute conjecture ou spéculation.

Si l’autre partie dans la collision est toujours disponible sur les lieux, assurez-vous qu’elle fait également sa déclaration. Et assurez-vous qu’ils ne modifient pas les faits non plus.

3. Documentez l’incident et signalez-le à votre assureur

Bien que la police fera leur documentation, vous devez également faire le vôtre. Prenez des photos de tout ce qui se passe, si vous avez un appareil photo avec vous.

Notez les noms des policiers et rappelez-vous les informations que vous leur donnez. La prochaine chose à faire après avoir tout documenté est de faire rapport à votre compagnie d’assurance. Selon les polices de votre fournisseur d’assurance, vous pourriez être tenu de vous présenter immédiatement après l’incident.

Si votre assurance couvre les frais médicaux, alors vous devrez peut-être aller avec vos factures médicales. Ce point est important car il vous permettra d’économiser des coûts supplémentaires sur les soins médicaux.

4. Demander de l’aide médicale

Si votre fournisseur d’assurance n’a pas besoin de déclaration immédiate après l’incident, il est préférable de consulter d’abord un médecin. Habituellement, parmi les premiers répondants sur les lieux d’un accident se trouvent des médecins.

Vous recevrez tous les examens médicaux nécessaires et le traitement de premiers soins si nécessaire. Si vous avez besoin de soins médicaux supplémentaires, vous serez transporté à l’établissement médical le plus proche. Assurez-vous de compiler chaque facture médicale, reçu, ainsi que tout autre document important que vous aurez besoin d’eux lors de la demande d’assurance.

5. Demandez de l’aide juridique après un accident de voiture qui n’est pas de votre faute

Votre dernière chose à faire est de contacter les avocats de bonne réputation blessures corporelles. Le fait qu’il s’agisse du dernier élément énuméré ne le rend pas moins important – surtout si vous avez subi une blessure personnelle qui n’est pas de votre faute.

Votre avocat spécialisé en dommages corporels vous fournira toute l’assistance juridique dont vous avez besoin pour réclamer des dommages-intérêts. Ils peuvent également vous aider à accélérer le processus de réclamation d’assurance. Votre ou vos avocats joueront un rôle important en vous assurant de recevoir tous les paiements qui vous sont dus en temps et à temps.

Une autre raison importante de demander un avocat de dommages corporels est qu’ils vous aideront à vous aider à vous dégager de tout acte répréhensible. Et si quelqu’un avec vous, malheureusement, a perdu la vie, vos avocats vous offriront une aide juridique sur la mort injustifiée. Même si la collision était de votre faute, obtenir l’aide d’un avocat peut aider à réduire considérablement toute peine.

6. N’oubliez pas de rester calme

Être impliqué dans une collision de voiture peut être une expérience très traumatisante, peu importe la douceur de l’incidence est. Alors n’oubliez pas de rester calme après l’accident de voiture qui n’est pas de votre faute, car cela vous mettra dans un meilleur contrôle de la situation. Ne cédez à aucune tentation d’être conflictuel car cela pourrait aggraver la situation.

 

Image de caractéristique par Marcel Langthim de Pixabay.

This post is also available in: Anglais

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.