Les règles de consentement et les implications juridiques connexes

0
74
Règles de consentement symbolisées par le mot LAW sur les tuiles de Scrabble
Les lois sur le consentement sexuel ne sont pas toujours faciles à comprendre. Faisons le tri entre les règles du consentement et leurs implications juridiques.

This post is also available in: Anglais

Les règles de consentement et les définitions légales du viol, des agressions sexuelles et du harcèlement sexuel sont sous le microscope depuis 2018. La campagne #MeToo a propulsé la violence sexuelle sur le devant de la scène publique, retramettant ainsi le débat sur ce qui constitue un comportement inapproprié.

Toutefois, la loi est sans ambiguïté dans ses définitions et ses lois sur le consentement sexuel. Les États ont leurs propres définitions du consentement, soit inscrites dans la loi de l’État, soit par l’application dans des affaires judiciaires antérieures. Toutefois, il existe plusieurs tendances générales.

Pour plus d’informations sur les règles de consentement et leurs ramifications juridiques, visitez Shure & Associates pour plus de détails.

Les 3 règles légales du consentement

Indépendamment de l’État, il existe trois façons principales dont la loi américaine définit le consentement sexuel. Le premier est le consentement affirmatif. C’est là que la personne a donné des actions ou des mots manifestes qui ont exprimé son consentement. Le consentement sexuel libre signifie que la personne a pris la décision de donner son consentement sans contrainte, crainte ou menace de violence. Enfin, la capacité de consentir signifie que la personne a été en mesure de prendre la décision de donner son consentement.

Ces trois critères doivent être présents pour que l’acte sexuel ait été consensuel. Si même l’un d’eux ne l’était pas, comme la capacité de consentir, cela pourrait signifier que l’activité sexuelle était illégale.

Qu’est-ce qui constitue la capacité de consentement?

La plupart des règles relatives aux cas de consentement ne sont pas claires. Ce n’est pas toujours évident lorsqu’une personne est inapte, par exemple, et incapable de prendre une décision concernant le consentement sexuel. Il y a toutefois plusieurs circonstances où quelqu’un est toujours incapable de donner son consentement.

Premièrement, si la victime a moins de l’âge légal du consentement. Il n’y a aucun cas dans lequel une personne en dessous de l’âge minimum du consentement peut donner son consentement. Dans de nombreux États américains, cet âge de consentement est de 16 ans. Cependant, il varie d’un État à l’autre.

De plus, si une personne a une déficience mentale qui l’empêche de prendre une décision éclairée sur le consentement, elle sera probablement incapable de donner son consentement légal.

De plus, s’ils sont ivres ou drogués et qu’ils sont en état d’ébriété, ils peuvent être incapables de donner leur consentement. Cela ne signifie pas nécessairement qu’ils sont inconscients. La capacité d’une personne de prendre des décisions rationnelles sur le consentement peut être compromise pendant qu’elle est consciente. Espérons que cette discussion contribue à rendre les règles de consentement plus faciles à comprendre.

En savoir plus sur le consentement légal à l’activité sexuelle

Les situations où une partie occupe une position d’autorité sur l’autre peuvent également diminuer la capacité de la victime d’offrir son consentement légal. Par exemple, si une personne est agente correctionnelle ou a une influence importante sur l’autre, elle peut se sentir contrainte ou sous pression pour donner son consentement.

Enfin, les adultes vulnérables sont parfois incapables d’offrir leur consentement. Cela inclut les personnes âgées et malades, ainsi que celles qui dépendent des autres.

Mots définitifs sur les règles de consentement

Ci-dessus sont des règles générales qui déterminent le consentement sexuel et les circonstances juridiques qui l’entourent. Cependant, l’application de ces lois varie souvent d’un État à l’autre. Pour plus d’informations et une meilleure compréhension de la façon dont les règles de consentement s’appliquent dans votre État, communiquez avec un avocat ayant de l’expérience dans le consentement sexuel. Ils peuvent fournir une assistance juridique et un avocat, ainsi qu’un soutien sans jugement dans toute procédure judiciaire.

Trouvez-vous la loi déroutante là où vous vivez? Pensez-vous qu’une plus grande éducation sur le consentement sexuel est nécessaire dans votre région ou à l’échelle mondiale?

This post is also available in: Anglais

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.