Vous avez recherché: Accueil » Feminism » L’effet observateur : Comment il est lié au féminisme ou est-ce le cas?

L’effet observateur : Comment il est lié au féminisme ou est-ce le cas?

Effet observateur

This post is also available in: Anglais

L’effet d’observateur est un sujet abordé dans
Genership 1.0 de David Castro: Beyond Leadership Toward Liberating the Creative Soul
. Dans le chapitre 2 du livre, Castro parle de l’effet observateur :

« Une personne percevant quelque chose affecte ce qu’elle voit à travers l’effort de percevoir. S’appuyer sur la perception ou même sur les instruments de quelqu’un d’autre implique toujours des connaissances. La connaissance exige la perception. (p. 64).

Si vous pensez que nous vivons dans un monde purement objectif, pensez à nouveau. La réalité est que nous voyons des couches avec des morceaux d’opinions et de perceptions. Nous entendons des choses, et cela affecte la façon dont nous percevons et réagissons aux situations. Nous lisons des choses, et cela affecte … Eh bien, vous obtenez le point.

Bien que Castro ne fasse pas de références directes dans cette section du livre au féminisme, je le ferai pour une raison principale. Cette raison est d’entamer une conversation qui pourrait nous aider un jour à atteindre un état d’égalité des sexes, ou du moins à nous en rapprocher. Il existe des points de vue différents — encore!— sur ce qui est qualifié de « travail des femmes » et sur ce qu’est le « travail des hommes ». Lentement, ces points de vue changent, grâce à des campagnes telles que Fait avec l’initiative code, mais les préjugés sexistes existent toujours dans le monde entier.

Comment les notions de ce que les hommes et les femmes « devraient » ont-elles été faites si notre monde est vraiment objectif dans la nature ? La réponse est que le monde n’est qu’un mélange de nos perceptions, et certains sexes sont perceptibles de certaines façons (différentes). Il y a des normes, des désirs, des goûts et bien plus encore que les gens classent ou s’associent à un sexe ou à un autre.

Alors, acceptons-nous ces jugements et nous cachons-nous dans un consensus de groupe, en espérant que d’autres personnes du groupe nous aimeront et que la mer restera calme? Ou, ou sommes-nous monter au sommet de l’eau et pagayer comme un fou pour atteindre un endroit où nous pouvons enfin changer les perceptions sur le genre?

Bien sûr, il y a un troisième choix. Disons-nous qu’il n’y a pas d’effet observateur et qu’il n’y a pas de préjugés sexistes? Ah, vous pouvez dire, ne soyez pas stupide! Mais j’ai reçu des commentaires là-bas dans social Media Land qui insistent sur le féminisme n’a aucune utilité et il n’y a pas d’inégalité entre les sexes. Cela signifierait que tout le travail des féministes et toute volonté d’autonomisation des femmes ne sont rien.

Cela ne signifie-t-il pas, alors, que la personne qui tient ce troisième point de vue pense différemment d’une féministe? N’est-ce pas, ironiquement, le soutien à l’effet observateur qui dit que nous projetons nos perceptions sur le monde? Peut-être… selon votre point de vue.

Ironique, en effet.

Que pensez-vous de l’effet observateur et de son lien avec le féminisme?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Privacy & Cookie Policy
%d blogueurs aiment cette page :