You are here: Home » Non classifié(e) » De la douleur après l’avoir travaillé ? 10 façons de faire face

De la douleur après l’avoir travaillé ? 10 façons de faire face

Avez-vous poussé votre corps un peu plus fort que d’habitude? Si c’est le cas, vous pouvez ressentir de la douleur après l’avoir fait, immédiatement ou le lendemain. La réalité est qu’à un moment donné dans votre vie, vous aurez probablement mal – En ce moment ce sont mes cuisses et abdos qui sont douloureux après la séance de gym d’hier. Donc, si vous vous sentez comme je suis aujourd’hui, que pouvez-vous faire pour aider à soulager la douleur corporelle? Il ya Theragun et d’autres outils de massage, ainsi que les conseils ci-dessous.

Tout d’abord, cependant, commençons par regarder ce que vous faites pour l’exercice et pourquoi vous deviens actif.

À quoi ressemble votre entraînement

Votre séance d’entraînement est pleine d’énergie, que vous essayiez de perdre du poids, de tonifier ou de maintenir votre corps maigre. Au fur et à mesure que vous bougez, vous testez à la fois la capacité et l’endurance, surtout avec ces séances d’entraînement extra-difficiles.

En plus d’aider votre condition physique, les exercices peuvent améliorer l’humeur et le bien-être général. Le temps que vous prenez pour la forme physique sont bien dépensés que vous travaillez vers une meilleure santé globale et le maintien d’un fonctionnement optimal du corps.

Bien sûr, tous les exercices ne sont pas bons pour tout le monde. Les facteurs qui influent sur ce qui est le mieux pour vous peuvent inclure des antécédents médicaux, tous les problèmes de santé actuels, le niveau de forme physique, l’âge et les objectifs d’entraînement.

Considérez également ce que vous aimez faire. Bien que j’aime la salle de gym, d’autres pas, et il n’y a rien de mal à cela; il suffit de choisir ce que vous préférez faire comme alors vous êtes plus susceptibles de se déplacer!

Exercice et hormones

Une grande raison pour laquelle beaucoup de gens font de l’exercice est de se sentir bien dans leur peau et leur corps. L’exercice induit la production d’hormones de bien-être. Les produits chimiques libérés sont appelés endorphines; ils encouragent un sentiment heureux dans le corps.

En outre, le corps perçoit l’exercice comme une période stressante, surtout lorsque vous faites des séances intenses comme les séances d’entraînement HIIT. Souvent, le corps devient plus en forme car il s’améliore pour faire face au stress physique. Ainsi, moins de libérations de cortisol pendant les séances d’entraînement et aussi face à des facteurs de stress émotionnels.

Si vous endurez de longues périodes de stress, cependant, au fil du temps qui essaient sur vos glandes surrénales et entraîner des niveaux de cortisol appauvris. Cela peut vous laisser constamment fatigué.

Aussi fatigant peut être la pression autour de vous pour se conformer à certaines normes du corps. L’humiliation corporelle a malheureusement conduit beaucoup de gens à se tourner vers les gymnases pour des raisons en dehors de la réalisation des objectifs de remise en forme.

Humiliation du corps

Alors que certaines salles de gym envoyer des e-mails d’humiliation du corps comme celui-ci pour essayer de motiver les gens à entrer dans la salle de gym, il n’est pas correct de le faire. Incitant à la honte sur son propre corps est terrible.

Il mess avec l’esprit et joue sur son manque de confiance en soi. Au lieu de cela, j’espère que plus de gymnases et d’êtres proches envoient des messages positifs pour vous aider à atteindre vos objectifs. Ne vous entraînez pas parce que vous vous sentez indigne ou dégoûtant – c’est juste terribe pour votre esprit.

La société a établi un idéal pour le corps parfait,malheureusement, et beaucoup de gens se sentent la pression de se conformer à ces idéaux et normes. Mais je vous assure qu’il ya beaucoup de glossing sur les photos dans les magazines et en ligne; ce n’est pas la réalité et ne le laissez pas vous tromper que même les modèles ont la cellulite comme les gens «réguliers».

Avant de parler de douleur après l’avoir travaillé… Examinons les types d’entraînements

Qu’est-ce que les exercices aérobiques et anaérobies?

Aérobie

L’exercice aérobie comprend des exercices pour améliorer l’endurance cardiovasculaire. Il est souvent appelé «cardio» et pourrait être ce qui conduit à la douleur après l’entraînement.

Cette catégorie d’exercices implique l’utilisation de gros muscles, causant ainsi le corps à consommer plus d’oxygène qu’il ne le serait normalement au repos. Voici quelques exemples d’activités aérobies :

  • Exécution
  • Cyclisme
  • Natation
  • Marche rapide
  • Corde à sauter
  • Randonnée
  • Danse
  • Jouer au tennis

Exercice anaérobie

L’exercice anaérobie est généralement fait pour augmenter la masse musculaire. Il aide également à améliorer et à améliorer la densité osseuse, l’équilibre, la coordination et l’endurance.

Voici quelques exemples :

  • Tractions
  • Pompes
  • Presse de banc
  • Fentes

La relation entre l’exercice et la douleur corporelle

L’exercice peut entraîner des douleurs corporelles. Les séances d’entraînement changent le corps de tant de façons – Votre corps s’étire, les muscles se développent, et les muscles peuvent se briser aussi. Les veines se dilatent et rétrécissent. Vos tissus sont déchirés et endommagés parce que lorsque vous soulevez le poids pour faire de nouveaux muscles, les anciens doivent aller pour les nouveaux à croître.

L’haltérophilie et d’autres exercices de gain de masse conduisent à des douleurs corporelles car ils ciblent les tissus et peuvent les endommager. Non seulement anaérobie, mais aussi l’exercice aérobie conduit potentiellement à une sensation de mal du corps, que ce soit dans l’ensemble ou dans une partie spécifique. Cette douleur peut rester pendant des jours et ne se faire que lorsque les tissus se rétablissent.

Des nombreuses raisons de la douleur corporelle, les plus importantes sont de changer ou de passer à un nouveau programme d’exercice parce que votre corps s’habitpe au programme ou la routine que vous utilisiez, et maintenant quand vous passez au nouveau programme, votre corps doit s’adapter.

Lorsque vos muscles sont faits pour travailler plus dur qu’avant,il causer des dommages microscopiques aux fibres musculaires. Ainsi, la raideur musculaire et la douleur musculaire peuvent en résulter. Un autre facteur important qui se traduit par des douleurs corporelles est tout en soulevant du poids, les gens qui n’ont pas beaucoup de connaissances sur le gain de masse et quel muscle à cibler, ils finissent souvent par forcer ou blesser leurs muscles.

À propos de la douleur corporelle

Il existe différents types de douleur corporelle à ne pas ignorer. Pas de douleur, aucun gain n’est pas tout à fait vrai quand il s’agit de l’exercice parce que les gens poussent souvent leur corps au-delà de la limite.

Il est fréquent d’avoir des muscles endoloris après une séance d’entraînement, mais toutes les douleurs ne sont pas aussi normales que les douleurs musculaires. Certaines douleurs valent la peine de ne pas être ignorées parce qu’elles peuvent être des signes alarmants de lésions tissulaires graves. L’écoute de votre corps est toujours importante.

Si au lieu de cela la douleur sévère est ignorée ou prise à la légère juste parce que son normal de se sentir mal après l’exercice, les dommages musculaires peuvent devenir chroniques et conduire à des dommages irrévocables. Ensuite, il est plus difficile de faire face à la question et les chances de récupération peuvent même diminuer.

Types de douleurs corporelles après l’œ travail

Il existe différents types de douleur corporelle que vous ne devriez pas ignorer. Ils sont :

  1. Douleur aiguë
  2. Douleur avec gonflement
  3. Douleur localisée
  4. Douleur qui s’aggrave pendant votre entraînement
  5. Pops douloureux

Douleur aiguë

La douleur aiguë n’est pas considérée comme une réponse normale du corps à une séance d’entraînement. Au lieu de cela, la douleur aiguë pointe généralement vers le dysfonctionnement de quelque chose.

Par exemple, la douleur à l’arme blanche peut être symptomatique d’une blessure au tendon. Une douleur aiguë qui n’est pas constante est moins inquiétante, habituellement, que lorsque la douleur reste constante. Ce dernier cas est alarmant lorsqu’il pointe vers un grave problème sous-jacent.

Douleur avec gonflement

Ce type de douleur indique un problème plus grave. L’enflure est la réponse du corps aux blessures.

Lorsque l’enflure se produit, c’est la façon dont le corps se protège contre d’autres dommages. Il se produit quand il ya un mouvement accru de globules blancs et de liquide dans une zone du corps.

Par exemple, s’il y a une blessure dans la partie supérieure de l’index, l’index entier gonfle vers le haut pour créer une réponse qui obtient idéalement votre attention immédiate. L’enflure est généralement une chose sérieuse; c’est la façon dont votre corps vous demande de vous faire soigner.

Douleur localisée

Ce type de douleur après l’œ travail est spécifique à la région; elle se produit dans une partie spécifique du corps. La douleur persiste habituellement au même endroit, et si elle semble être forte, localisée et cohérente, vous seriez sage de voir un médecin immédiatement. Il existe des services pratiques de prescription en ligne, tels que Online Doctor UK.

Aussi, soyez attentif quand un exercice spécifique déclenche la douleur localisée dans une région. Par exemple, l’utilisation de la presse à épaules à la salle de gym entraîne une douleur au tir à l’épaule; c’est un rappel que j’ai encore un problème avec cette partie de mon corps.

Douleur qui s’aggrave lors d’une séance d’entraînement

Pendant l’entraînement, vous fatiguez les muscles, mais cette douleur reste la même quantité généralement tout au long de la session. Si la douleur s’intensifie pendant l’exercice, cependant, ce changement indique que l’articulation déjà blessée reçoit plus de dommages.

Lorsque cela se produit, arrêtez immédiatement cette activité. Cela m’est arrivé lors d’une session avec mon ancien entraîneur personnel.

Pops douloureux

Une pop est un son aigu accompagné de douleur. Un pop pointe souvent vers la déchirure ou la dislocation partielle; il se peut que vous avez endommagé le tendon.

Ensuite, il ya aussi les petits bruits clinking ou broyage dans les genoux et les épaules. Je sais que j’ai ça! Ces sons ne sont pas dangereux à moins qu’ils ne soient accompagnés de douleur.

Conseils pour soulager la douleur après l’avoir travaillé

Donc, revenir au point principal sur le soulagement de la douleur. Il existe de nombreux conseils que les gens utilisent pour réduire et soulager les douleurs musculaires et les douleurs après une séance d’entraînement. Les principales suggestions sont les suivantes :

1. Utilisez un sac de glace

L’enflure des muscles après une séance d’entraînement intense est très fréquente et généralement rien à craindre. Placez un sac de glace enveloppé dans une serviette sur le muscle endoloris pendant 20-25 minutes.

Il s’agit d’une méthode courante que les athlètes utilisent parce qu’elle donne des résultats rapides. Parfois, cependant, la chaleur est meilleure que la glace.

Si vous utilisez un sac chauffant pour aider à détendre les muscles et les articulations endoloris, enveloppez-le dans une serviette mince et placez-le sur le muscle ou l’articulation pendant environ 15 minutes.

2. Étirez-vous pour soulager la douleur après l’étirement

Pour éviter les muscles endoloris, étirer les muscles avant et après les sesssions de remise en forme pendant au moins 5 minutes. L’échauffement avant une séance d’entraînement est très important; utiliser des mouvements simples, tels que des balançoires de bras, la marche et la marche, reprenant progressivement le rythme.

3. Prendre un bain chaud

Tremper dans un bain chaud peut augmenter la circulation du sang à la plaie et resserrer les zones musculaires pour donner un soulagement temporaire. Il est apaisant aussi, surtout lorsque vous combinez le trempage avec l’auto-massage.

Par exemple, prenez une balle de tennis et piègez-la contre le haut du dos et le côté de la baignoire ou le bas du dos et le fond de la baignoire. Roulez-le doucement à travers la zone serrée.

4. Exercice léger

Les exercices légers comprennent la natation et la marche. Faire cette séance d’entraînement de faible intensité peut étirer les muscles et est doux sur eux pour permettre au corps de réparer de toute douleur.

Vous obtiendrez toujours dans un certain mouvement tout en étant gentil avec votre corps. Essentiellement, vous permettez à la zone douloureuse le temps de récupérer.

Plus de façons de réduire la douleur après l’avoir travaillé:

5. Allez faire un massage

Masser sur les points de déclenchement aide beaucoup à apaiser les muscles endoloris et endommagés et les douleurs musculaires. Massage détend les muscles et augmente la circulation sanguine.

Augmentation de la circulation sanguine crée un effet de réchauffement qui aide à donner de la chaleur aux muscles et soulager toute douleur.

6. Boire du café

Le café est de la mousse naturelle parce qu’il contient de la caféine qui est un relaxant musculaire et en général relaxant de l’esprit. Une tasse de Joe avant une séance d’entraînement peut vous donner le bon départ dont vous avez besoin pour bouger.

Il peut garder vos muscles actifs et hydratés, et leur donne la force, même momentanément, pour vous aider à alimenter par une séance d’entraînement.

7. Laminage en mousse

Comme le massage, le laminage en mousse a un effet apaisant sur les douleurs musculaires. Cet exercice est idéal pour adoucir et augmenter la connectivité musculaire douce.

Comme cette étude l’a constaté, l’utilisation d’un rouleau de mousse après l’exercice peut soulager les muscles endoloris et aider à maintenir la performance de la force aussi.

8. Hydratation

Pour aider à prévenir les crampes musculaires, il est important de boire de l’eau tout au long de la séance, ainsi qu’avant et après l’activité. Si vous ne buvez pas assez d’eau, vous pouvez aussi vous sentir étourdi et même vous passer. C’est logique étant donné combien de liquide vous perdez tout en faisant de l’action physique.

9. Manger des fruits

Les fruits contiennent des propriétés anti-inflammatoires, en particulier les bleuets et les cerises acidulées. Certains aliments comme ceux-ci peuvent réduire l’enflure et les douleurs musculaires.

10. Prendre des suppléments

Les gens qui vont à la salle de gym tous les jours pourraient envisager de consommer des antioxydants qui empêchent les douleurs musculaires et apporte la relaxation aux muscles endommagés et les tissus. Par exemple, le curcuma est riche en curcumine, qui a de puissants effets anti-inflammatoires pour aider à réduire la douleur après l’exercice.

Non seulement cela, mais tumeric fournit également une récupération rapide des tissus endommagés, fatigués, fatigués et déchirés après un exercice robuste.

Conclusions sur la gestion de la douleur après l’étude

Il est évident que l’exercice régulier vous aide à rester en bonne santé et en forme, mais il n’y a pas de gain sans douleur. Ou, est-ce qu’il y en a ?

La réalité est que vous n’avez pas à mettre en place avec des muscles endoloris lorsque vous pouvez utiliser une ou plusieurs des 10 méthodes ci-dessus pour faire face aux douleurs. C’est vrai si vous avez guéri la douleur par des mouvements aérobies ou anaérobies.

En gérant l’achiness, vous pouvez continuer à construire la force musculaire, perdre du poids, ouatteindre un autre objectif de remise en forme. Vous pouvez augmenter votre confiance, plutôt que de succomber à l’humiliation du corps.

Que vous choisissiez le massage, l’exercice léger, suppléments, bains chauds, ou une autre des suggestions ci-dessus après votre prochaine sortie d’entraînement, j’espère que vous trouverez un soulagement bientôt.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Privacy & Cookie Policy
%d bloggers like this: